vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

Une démocratie VIVANTE!

Une drôle de conception de la démocratie.

 

Lors de la réunion publique du Collectif Anti Redevance Incitative, du vendredi 4 février à Lagnieu  j’ai pris connaissance du peu de considération que M. le Président de la C.C. porte  aux citoyens.

En effet, le mardi 1er février le collectif avait délégué quelques représentants au Château de Chazey  fief de la  Communauté de Communes. L’objectif du collectif était de faire part aux élus du mécontentement MOTIVE de la population  face à la nouvelle taxe et accessoirement d’entendre la BONNE PAROLE de M. le  Président de la C.C.. Ce dernier a décidé sans aucun respect pour les élus ayant fait le déplacement d’ajourner sine die la réunion au prétexte que la réunion était PRIVEE !!!

M. Président de la C.C., je me permets de vous rappeler que vous êtes  MANDATAIRE de NOS élus. Donc de ce fait même, ce que vous dites à NOS élus NOUS CITOYENS pouvons aussi l’entendre et le comprendre. LA LOI NE PEUT VOUS AUTORISER A « PRIVATISER » LES REUNIONS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES.

Votre conception de la démocratie n’est pas la mienne. Si la REDEVANCE INCITATIVE EST SI BONNE, alors pourquoi faire des réunions d’élus PRIVEES ???

A vos yeux il y aurait deux espèces de citoyens, les élus détenant l’intelligence  et les contribuables ignorants incapables de suivre la finesse de vos raisonnements éclairés. Il y aurait des vérités que nous autres contribuables ne pourrions pas entendre…

De grâce,  M. le Président de la C.C., arrêtez de vous cacher derrière les intérimaires de Plastic Omnium ; descendez sur la place publique à la rencontre des citoyens ; vous pourrez constater de visu qu’ils ont aussi un cerveau et sont tout à fait capable de comprendre.

 

LA DEMOCRATIE NE S’USE QUE QUAND ON NE S’EN SERT PAS.

 

Facon jf  citoyen ignorant et accessoirement rédacteur de ce blog



06/02/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres