vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

motivations? vous avez dit motivation.

Pour l’internaute qui m’interpelle en disant : «  Que voulez-vous vraiment ? » voici quelques éléments de réponses.

Le bénévole que je suis,  (vous savez dans cette drôle d’association créée par  le petit curé avec son béret qui s’est insurgé bien avant moi sur le sort des sans-abris ), voudrait que l’on arrête d’essorer les plus pauvres à grands coups de taxes et de redevances plus modernes et équitables  les unes que les autres.

Le citoyen, vous savez  Liberté-Egalité-Fraternité, aimerait que les « administrés » des élus soient un peu plus CONSIDERES. La démocratie ne s’use que quand on ne s’en sert pas !

L’éco-citoyen apprécierait  grandement que le problème des déchets soit clairement débattu et pédagogiquement assisté. Rentrer dans un problème en imposant une solution ne peut conduire qu’à des effets contreproductifs désastreux  au plan écologique.

 Le contribuable serait heureux de voir la transparence des coûts de traitement des filières ordures ménagères et en particulier  les recyclés.

Le consommateur supplie que l’on arrête le déferlement d’emballages, réemballages et suremballages  qui génèrent des surcoûts,  qui génèrent des écotaxes, qui augmentent  la TVA, qui gonflent les poubelles et  rendent les taxes pour les ordures INTOLERABLES !

La personne que je suis pense avoir très bien compris que plus elle trie moins on collecte et plus elle paye !!  Au grand bénéfice des industriels  du déchet.

Voila ma réponse sur le fond.

Pour ce qui est de la forme :

Je veux que l’on ARRETE  cette injustice révoltante qu’est la RI, les pauvres sont déjà bien assez pauvres.

J’exige un DEBAT CITOYEN DEMOCRATIQUE sur les déchets, au niveau local et au niveau national.

Je demande l’ARRET IMMEDIAT de toutes dépenses sur le projet OVADE et ceci jusqu’à ce que le cycle local des déchets  soit optimisé du point de vue écologique.

Je demande la publication sans délai du trajet des recyclés avec les noms des acteurs et les coûts associés.

J’exige la dissolution des organismes privés de type ECO-EMBALLAGE  et leur remplacement par un service dédié de l’état.

Je veux que les gestes citoyens de tri et de valorisation des déchets se traduisent  par une baisse des taxes et des impôts.

En bref et pour résumer, Dire NON à la RI c’est enfoncer un coin dans la stratégie des industriels. Cette stratégie consiste à POLLUER PLUS pour DEPOLLUER PLUS pour ENGRANGER PLUS de bénéfices. Il faut enrayer cette spirale qui pourrit la planète, appauvri les pauvres et les classes moyennes et qui enrichit toujours les mêmes.

LE SEUL BON DECHET C'EST CELUI QUE L'ON NE PRODUIT PAS.

REDUIRE LES TAXES C'EST RENDRE DU POUVOIR D'ACHAT.

Cordiales salutations



03/02/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres