vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

Le SMIC jeunes bientôt dans les promesses électorales

Le retour du SMIC Jeunes ?

 

Le SMIC Jeunes, vous vous souvenez : c’était une invention du Premier Ministre Edouard Balladur, voté dans la “loi quinquennale” du 20 décembre 1993, et mis en oeuvre par les décrets du 23 février 1994

Édouard Balladur and Raymond Barre (cropped).jpg

Instauré, à destination des jeunes de moins de vingt-six ans, le contrat d’insertion professionnelle, CIP est un contrat de travail à durée déterminée, compris entre six mois et un an, renouvelable une fois, dont la rémunération est fixée à 80 % du SMIC.

Très vite appelé “SMIC-Jeunes” il fit descendre des millliers, et jusq’au million,  de jeunes, soutenus par les syndicats et assez largement par leurs familles, dans la rue avant que le Gouvernement ne se résigne à le suspendre le 30 mars 1994, puis à l’abolir le 8 août 1994 

Un nouveau ballon d’essai est lancé dans un blog Prospective social que lance Le Figaro, par Olivier Auguste et Marc Landré (que l’on a connu plus inspiré dans son blog “Les dessous du social”, toujours bien informé et parfois impertinent?)

Dans un article intitulé sans équivoque “Oui, la France doit mettre en place un « smic-jeunes »” , ils font référence à la situation britannique, ou a été “ mis en place il y a quelques années un « salaire minimum différencié » (« Minimum wage » ) en fonction de l’âge : 4,4 euros de l’heure pour les 16-17 ans, 6 euros pour les 18-21 ans et 7,15 euros pour les 22 ans et plus” et poursuivent “La droite serait, au final, bien inspirée de proposer une telle mesure lors de la présidentielle”

A suivre dans les programmes



12/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres