vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

La facture des vaccins périmés du H1N1 de 2010

VACCINS anti H1N1: 400 millions d’euros partent en fumée



Santé publique

C’est le Parisien qui révèle qu’en novembre prochain, les derniers stocks de vaccins contre la grippe H1N1 seront périmés. 19 millions de doses de vaccins auront ainsi été détruits, pour un coût total estimé de 400 millions d'euros. 

21 millions de doses stockées à l’été 2010, 12 millions arrivant en date de péremption en octobre 2010, quelque 9 millions de doses devaient encore être détruites. A ces chiffres s’ajoutent les 3,46 millions de doses de vaccins jetées pour 5,3 millions de personnes vaccinées, par manque d'organisation. C’était les conclusions de la Commission d’enquête parlementaire, créée en février 2010 et qui avait enquêté entre mars et juillet 2010.

A l’origine de ce gâchis, le choix d’une couverture vaccinale d’environ 75 % de la population et le principe d’une double injection, avec la vaccination de la totalité de la population de moins de 65 ans et l’injection d’une seule dose pour les plus de 65 ans, ce qui supposait alors l’acquisition de 119 millions de doses. Un total de 94 millions de doses de vaccins pour un montant de 674,9 millions d’euros avait donc été commandé par l’Établissement public de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS). La commande de 50 millions de vaccins avait été annulée, 16 millions de doses avaient été données à l’OMS et quelques centaines de milliers de doses avaient été revendues au Quatar.

Le coût de la campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1 s’était élevé à 670 millions d'euros dont 382 millions liés à l'acquisition des vaccins (334 millions d'euros pour les doses livrées, 48 millions de pénalités pour les commandes annulées) et hors dépenses annexes liées aux consultations de généralistes, soit un coût compris entre 376 millions et 752 millions d'euros, selon les estimations de la CNAMTS, hors dépenses d'indemnisation des personnels de santé réquisitionnés, campagnes de communication et coût liés à l’organisation de la campagne de vaccination. Dans son rapport sur le PLFSS 2010, le Sénat aboutissait à une dépense d’1 à 1,2 millions d’euros, soit plus de 150 euros par Français vacciné.

 

Interrogé par le Parisien, le Ministère de la santé annonce désormais une politique d’achat concertée au niveau européen.

Sources : Le Parisien, Assemblée Nationale, Rapport fait au nom de la Commission d’enquête sur la manière dont a été programmée, expliquée et gérée la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) (Juillet 2010) et Sénat - Rapport d'information

 

 

//www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-vaccins-anti-h1n1-400-millions-deuros-partent-en-fumeacutee_6308_lirelasuite.htm#lirelasuite



19/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres