vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

Histoire de fou chez Paul Sanzemploi

14 Mars 2013 | 15h26
Mis à jour15 Mars 2013 | 09h45

Charente: une chômeuse internée parce qu'elle menaçait Pôle emploi de revenir avec un jerrican et des allumettes

//www.charentelibre.fr/2013/03/15/charente-une-chomeuse-internee-parce-qu-elle-menacait-pole-emploi-de-revenir-avec-un-jerrican-et-des-alumettes-video,1144107.php

Isabelle Hay  56 ans à la recherche d \'un emploi Photo K.C.

Isabelle Hay 56 ans à la recherche d 'un emploi Photo K.C.

Elle voulait crier son désespoir au directeur de l’agence Pôle Emploi du Champ-de-Mars à Angoulême. Au final, une demandeuse d’emploi s’est retrouvée internée pendant trois jours en soins psychiatriques et placée en garde à vue.

«Si vous ne m’accordez pas de rendez-vous, je reviendrai avec un jerrican et des allumettes», a lancé Isabelle Hay, 56 ans qui vit à Vouthon, à une conseillère de Pôle Emploi, le jeudi 7 mars. Mal lui en a pris. Pôle Emploi ne badine pas avec les menaces depuis l’immolation d’un chômeur le 13 février à Nantes.

Le soir même, des policiers sont venus la cueillir à son domicile à Vouthon. Isabelle Hay a été admise de force à l’hôpital de Girac puis en soins psychiatriques au centre hospitalier Camille Claudel de jeudi soir à dimanche matin.

« Ce n’était que des mots. Je ne suis pas suicidaire. Je ne voulais faire de mal à personne », explique la demandeuse d’emploi, qui s’estime victime d’un internement abusif.

Laurent Coppin, directeur territorial de Pôle Emploi, justifie son appel à la police. «La dame a réitéré ses menaces. Nous avons donc pris la décision de prévenir les services compétents. Mieux vaut prendre plus de précautions que pas assez».

 

Pôle  Emploi vient d'inaugurer une nouvelle méthode pour régler le problème des chômeurs trop insistants: FTG ( Ferme Ta Gueule) ou je t'envoie en HP ( Hôpital Psychiatrique ).

"Aujourd'hui, nous sommes dans l'émotion face au drame humain", a encore souligné M. Sapin en saluant au passage le personnel nantais de Pôle emploi qui "s'est occupé avec dévouement, humanité et pertinence" du demandeur d'emploi." "Devant la montée du chômage il faut travailler autrement", "faire plus pour ceux qui ont besoin de plus", a-t-il résumé. Sans commentaires!!!  (NDR).



18/03/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres