vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

Ecoute Moi, Toi Qui Ne Me Vois Pas- Anonyme.

 
 
Il fait tout noir, qu’est-ce qu’il m’arrive ?
Je ne vois plus rien, je suis aveugle !
Autour de moi, rien ne s’active
Il n’y a personne, je suis tout seul.

Comment me déplacer, je ne vois rien
Je ne sens même pas mes pieds sur le sol
Ça y est, je vois une lumière au loin
Comment marcher, puisque je vole

Sans que je fasse rien, je me déplace
Je me dirige vers cette lumière
Elle m’attire, je ne peux rester sur place
Je n’ai même pas envie de retourner en arrière

Je suis très calme, je n’ai aucune peur
Je ne sais à quelle vitesse je vais
Je me laisse guider vers cette lueur.
Je suis entrain de dormir, ce n’est pas vrai !

Je vais me réveiller, je ne suis pas là !
Plus j’approche de la lumière
Plus les souvenirs me reviennent, ici et là.
J’ai la sensation d’être très loin de la terre

Maintenant, la lumière m’ envahie
Cette fois ça y est, je me souviens
Cet accident, mais…je suis en vie !
Je rêve, il ne se passe rien !

La lumière est douce et pleine d’amour
Cette fois, je suis sur, je suis bien mort.
J’ai laissé mon père, ma mère et mon amour
Pourtant, je n’ai aucun remord

Dans cette lumière, je me sens chez moi
J’ai l’impression d’avoir retrouver ma demeure
Je fais parti de cette lumière, elle fait partie de moi
Je suis heureux, je suis en plein bonheur.

Autour de moi, je vois des êtres de Lumière
Ils flottent, ils ressemblent à des lucioles
Je n’ai plus envie de retourner en arrière
Ils tournent autour de moi et rigolent.

Ils cherchent à savoir qui je suis
Un ami, quelqu’un de leur famille?
Nous sommes, ensemble, en télépathie
Je suis aussi une lumière, et je brille !

Pourtant, je sens mon corps
Je sens bien mes jambes bouger
Mes bras bougent encore
J’ai vraiment l’impression d’être entier

Comme vous, je ne suis que Lumière,
Je n’ai mal nul part, je me sens très bien
Je n’ai vraiment plus envie de revenir sur terre
Je me sens maintenant vraiment très loin.

Mais, je repense, j’ai laissé toute ma famille !
Je les entends pleurer sur mon cercueil
Je suis triste, alors qu’ici tout brille
Je me sens bien, qu’ils sont tous en deuil

Je suis retenu au sol par tout ce chagrin
Je n’arrive pas à m’élever, voir plus que la lumière
Je trouve ce monde, comme un diamant dans un écrin
Mais je ne peux l’atteindre, car on me retient par derrière

Regardez moi ! Je ne suis plus souffrance 
Je ne me suis jamais autant senti vivant !
Je suis devenu Lumière, je n’ai plus d’apparence
Mon amour pour vous est dans mon cœur, et celui-ci est grand

Vous m’avez toujours aimé, toujours guidé
Notre union était liée par l’amour que nous entretenions
A moi, maintenant, de vous guider et de vous protéger
Ce lien d’amour que nous entretenions, reste, et devient union.

Il faut, doucement, que vous appreniez à m’aimer comme je suis
Il est très dur, pour moi, comme pour vous, de ne pouvoir se toucher, se sentir
Il faut doucement sécher vos larmes, et apprendre que je suis,
A vos côtés, sans vous lâcher. Apprendre aussi à m’accueillir tel.

Le cercueil que vous regardez maintenant est vide
Il n’y a dedans que l’enveloppe qui me servait à être vu et touché
Je suis toujours vivant, je vous regarde, les yeux fixés et vides
J’aimerais vous crier que je suis là, afin de vous réconforter

Votre souffrance m’empêche de m’élever
C’est par votre amour que j’ai grandi
C’est par votre amour que je vivrai ma spiritualité
Sans que vous puissiez me voir, il faut toujours m’aimer

Je vous laisse maintenant, car je dois méditer
Il faut que j’apprenne à me retrouver, à me positionner
Je ne vous quitte pas, je serais toujours à vos côtés
Je vous aimerai toujours, et vous ai toujours aimé.
 
 

 

 

Petit poème d'un anonyme dédié à ceux qui croient en un monde meilleur.



16/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres