vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

Apollonia affaire Madoff à la Française ?

 

 

L'affaire Apollonia, vous connaissez? C'est une arnaque à

1 milliard d'euros, 2000 victimes et des banques dans le collimateur de la justice.

Apollonia, l'affaire Madoff à la française?
Apollonia, l'affaire Madoff à la française? | montage Le Post


Le principe de l'anarque

La société Apollonia promettait à ses clients un placement sans risque, notamment pour les retraités. "On nous proposait de capitaliser notre retraite, d'acquérir un bien immobilier qui s'autofinance, raconte Claude Michel, le président de l'association des victimes, sur RMC. Avec l'argent des loyers, on n'avait rien à débourser."

"C"est très léger, s'indigne un banquier sur RMC. Dans le logement neuf, il n'y a aucun produit qui s'autofinance par le loyer".

Mais ce n'est pas tout... Les logements d'Apollonia sont au-dessus du prix réel. Claude Michel a par exemple payé son appartement 1 400 000 €, soit "deux à trois fois le prix du marché".

Le placement sûr et rentable se transforme alors vite en en dettes... Un endettement moyen estimé à "2 millions d'euros par victime" selon Claude Michel. "Pour l'instant, il y a 800 victimes dans l'association, mais on serait 2000".

Apollonia aurait ainsi empoché 1 milliard d'euros, selon Le Parisien.

Les banques dans le coup?

Dans le collimateur de la justice : la société Apollonia bien sûr, mais aussi les notaires et les banques. Ces dernières auraient prêté de très grosses sommes en fermant les yeux.

"J'ai eu un prêt sans jamais avoir rencontré un banquier, pas même un coup de téléphone, déplore Claude Michel. Le prêt était accordé d'office, aucune garantie à apporter. Sans les banques et les notaires, il n'y aurait pas d'affaire Apollonia. L'opération a été financée par les banques."

La justice a mis en cause trois notaires des Bouches-du-Rhône. Ils sont actuellement incarcérés à la prison des Baumettes. Et selon Le Parisien, ce sera bientôt au tour des banques de passer sur le grill.

Pour les victimes, le constat est amer. "Si dans notre pays on ne peut plus faire confiance aux banques et aux notaires, à qui faire confiance alors ? se demande Claude Michel sur RMC. Il attend donc que la justice fasse son travail car "être retraité et endetté, c'est impensable".

Le post 8/10/10

Quatre nouvelles personnes, dont un responsable régional de BNP Paribas Personal Finance, ont été mises en examen à Marseille cette semaine dans le dossier Apollonia, vaste affaire d'escroquerie aux investissements immobiliers, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Quatre nouvelles personnes, dont un responsable régional de BNP Paribas Personal Finance, ont été mises en examen à Marseille cette semaine dans le dossier Apollonia, vaste affaire d'escroquerie aux investissements immobiliers, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. | Gerard Julien


Cela porte à une trentaine le nombre de personnes mises en cause, dont une douzaine de cadres ou employés bancaires, aucune banque n'étant pour l'instant mise en examen comme personne morale.

 


12/12/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres