vie locale lagnieu

vie locale lagnieu

Aide alimentaire Européenne, pauvre Coluche...

Un double tour de passe passe se prépare à Bruxelles, faire financer l’aide alimentaire par le FSE

Par Michel Abhervé

//alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2011/11/06/1630/

 

Dès le mois de juin, nous dénoncions ici la baisse considérable des crédits attribués par l’Europe au titre de l’aide alimentaire (voir Pour se rapprocher des citoyens, l’Europe divise par cinq son aide alimentaire). En Septembre la mobilisation se déployait contre ce recul dans la mesure qui rendait l’Europe visible par les plus défavorisés de ses citoyens (voir Coluche devrait sortir de sa tombe)

Face à l’égoïsme de certains pays, la Commission Européenne semble inventer, pendant que les médias sont mobilisés par la situation de la Grèce et de l’Euro,  une remarquable solution, prendre sur les crédits destinés aux pauvres pour continuer à donner l’aide alimentaire aux plus pauvres.

 

 

En effet le Fonds social européen, dédié essentiellement à la formation des personnes les plus éloignées de l’emplois recyclerait une partie de ses moyens dans l’aide alimentaire, pendant qu’une partie des moyens affectés pour  le soutien aux  salariés licenciés dans le cadre du Fonds Européen d’ajustement à la mondialisation profiterait largement aux agriculteurs, et en particulier aux plus productivistes de ceux-ci, en remettant ainsi des moyens que la réforme de la Politique Agricole Commune conduit à baisser

Inutile de dire que ce double tour de passe est loin d’être unaniment apprécié, que ce soit par la Confédération Européenne des Syndicats, qui affirme son attachement ou par des parlementaires européens de tous bords.

On attend de voir la position du Gouvernement Français au sein duquel le lobby de l’agriculture productiviste a tant d’appuis, en tous cas plus que celui des pauvres.



07/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres